Je n'arrosai pas les quelques plantes qui sont chez moi, alors que je m'absentais pour quelques jours. À mon retour, je trouvai qu'elles avaient néanmoins conservé toute leur fraîcheur, nonobstant les fortes chaleurs de ces jours derniers. Je me gardai cependant de tirer d'hâtives conclusions.